A LA DECOUVERTE

Bodiel: Ensemble contre la cybercriminalité!


Avec plus de 5 milliards de francs CFA de préjudice financier direct causé par la cybercriminalité, la Côte d’Ivoire enregistre l’un des volumes d’activité cybercriminelle les plus importants du continent. En effet, l’on a eu de cesse de dire quelquefois à tort, que la Côte d’Ivoire est le nouveau « hub » de la cyberescroquerie au niveau sous-régional. Sur les dix huit derniers mois, ce sont pas moins de 642 affaires de cybercriminalité qui ont été traitées par les autorités policières en charge de la cybercriminalité, soldées par l’interpellation d’une centaine de cyberdélinquants. Fort malheureusement, 70 % des suspects interpellés sont des jeunes enfants âgés de moins de 25 ans. Cette statistique alarmante, traduit le niveau d’engagement des jeunes dans l’activité cybercriminelle en Côte d’Ivoire. Ceci dit, il apparaissait plus qu’évident de mettre en œuvre des programmes de sensibilisation et de formation, en vue de protéger cette couche sensible de la population, contre les dangers d’un mauvais usage des TIC. Si de nombreuses initiatives (auxquelles j’ai moi même participé et/ou initié) ont déjà été lancées dans le but de sensibiliser les jeunes sur ce phénomèen social nouveau, il est indéniable que très peu d’entre elles ont proposé une approche ludique dans la sensibilisation et la formation. De ce point de vue, BODIEL apparaît de loin comme une grande première dans les initiatives de sensibilisation.

QU’EST-CE QUE BODIEL ?

Nom tiré d’un célèbre contre peul, « BODIEL THE ULTIMATE CHALLENGE FOR CYBERCHAMPIONS » est une initiative à vocation panafricaine lancée par des entreprises Ivoiriennes, avec le concours de partenaires techniques africains. Il s’agit d’un jeu concours en ligne, qui viendra s’installer dans l’univers des jeux sur les réseaux sociaux en général, et Facebook en particulier. Le concept du jeu est essentiellement basé sur une approche ludique faite d’épreuves intellectuelles, de culture générale, de créativité et de mise en situation pour la conduite d’investigations numériques. Le tout dans l’optique de déceler des talents, former les jeunes à l’usage licite des TIC, mais aussi et surtout de sensibiliser les jeunes sur les dangers de la cybercriminalité. L’une des innovations principales de cette initiative est la possibilité pour les jeunes cracks retenus au terme de ce jeu/concours, de suivre des formations qualifiantes, effectuer des stages de perfectionnement dans des entreprises et universités internationales, partenaires de l’initiative. Par ailleurs, le jeu sera disponible en Anglais et en Français, car il est prévu pour s’étendre à l’ensemble des pays Africains, après la phase pilote.

POURQUOI FACEBOOK COMME PLATEFORME DE JEU?

Selon des estimations, Facebook représenterait le deuxième site le plus visité au monde après Google. Avec plus d’un milliards d’utilisateurs, le site de réseau social compte près de 60 millions d’utilisateurs en Afrique, dont plus de la moitié sont des jeunes de moins de 25 ans. Selon le porte-parole de cette initiative, « Notre objectif est de toucher le plus grand nombre de jeunes sur le continent, afin qu’ils soient eux même le vecteur de transmission de cette approche de sensibilisation et de formation par le jeu, sur ce média qu’il leur est si famillier ». Aurélie Eliam. En outre, le site offre la possibilité de mise en réseaux des joueurs, afin de constituer des équipes en ligne. En somme, le jeu concours BODIEL ne sera accessible qu’à partir d’un compte facebook et d’une inscription sur le site internet www.bodiel.net.

UNE INITIATIVE LARGEMENT SOUTENUE PAR DES FIGURES LOCALES BIEN CONNUES :

Outre les sponsors et partenaires techniques que sont AFRINIC, Microsoft, Trace TV, la PLCC, etc. ; l’initiative et le concept ont épousé l’adhésion de personnalité connue dans le paysage audiovisuel Ivoirien, notament Aurelie Eliam ; actrice principale de la série à succès « brouteur.com ». Promue en parte-voix du projet, Aurélie Eliam a animé ce Jeudi 16 Octobre 2014, une conférence de presse ; avec l’ensemble des partenaires et co-initiateurs du projet. La presse a été instruite sur les objectifs et détails du grand lancement de la phase pilote du projet « BODIEL ».

Outre Aurélie Eliam, le footballeur professionnel international Ivoirien Barry Copa et l’artiste musicien Kajeem ont apporté leur soutien à l’initiative à travers des vidéos de sensibilisation, mise en ligne sur la page facebook de BODIEL. // Le blog « cybercrim’actu », soutient également l’initiative et couvrira tous les évenements liés à cette initiative.

Nous retiendrons que la cérémonie s’est tenue ce Vendredi 31 Octobre 2014, à la fondation Félix Houphouet Biogny de Yamoussoukro. L’ensemble des élèves des établissements scolaires de la capitale politique du pays étaient attendus pour le lancement du jeu/concours BODIEL. Aussi, le projet a-t-il été primé par le programme FIRE de Afrinic parmis 52 projets continentaux soumis.

Comme le disait Victor Hugo : « Ouvrez une école et vous fermerez une prison! ». Cette initiative est à encourager, afin de faire d’Internet un outil de développementà travers la formation et la sensibilisation à un usage licite des TIC par les jeunes Africains. Bon vent à cette initiative et rendez-vous sur le site www.bodiel.net pour découvrir les nouvelles aventures de nos « petits BODIEL ».

Source: Cybercrimactu.com