SPORT

Après Côte d’Ivoire-RDC (3-4), ’’le chantier est plus dur que prévu’’, selon Hervé Renard


Le sélectionneur des éléphants footballeurs, le français Hervé Renard, a estimé, mercredi soir à Abidjan après la défaite de son équipe face aux Léopards de la RDC (3-4) que le chantier de la reconstruction de l’équipe nationale ivoirienne  » est plus dur que prévu ».

Dans sa conférence de presse d’après match, Hervé Renard a reconnu que son équipe souffre d’une « assise défensive » dénonçant le manque de réaction des éléphants « à chaque fois qu’ils étaient confrontés à des attaques ».

 » On a eu la chance de revenir à 3-3, mais sur un nouveau centre, on encaisse un but et on subi une défaite. On n’a pas besoin d’être un grand analyste pour savoir ce qui ne tourne pas rond », a-t-il affirmé, ajoutant « qu’il faut encore travailler et trouver les bonnes combinaisons ».

Il a toutefois, invité les Ivoiriens à ne pas tomber dans « le fatalisme et le défaitisme » après ce match. » La priorité c’est la qualification. Il faut s’accrocher dans le fait qu’il y a des périodes difficiles et celle-ci en fait partie. Il ne faut pas nous éparpiller car le plus important est la qualification », a insisté Hervé Renard.

Le capitaine des éléphants, Yaya Touré s’est dit « très déçu » mais, optimiste pour la suite de la compétition. »Perdre à la maison ce n’est jamais plaisant. Même si la tâche s’annonce difficile, l’objectif est de se qualifier. C’est la première fois que je perds à Abidjan, mais ce n’est pas la fin », a-t-il ajouté.

Le coach congolais, Florent Ibengue a déclaré pour sa part que le maître mot pour cette rencontre à ses joueurs était de « ne pas mourir aujourd’hui, pour que la qualification se joue à la dernière journée ». Il a ajouté que la consigne était qu’ »on rentre pour gagner ».

Florent Ibengue n’a pas caché sa satisfaction au terme de ce match et s’est dit fier « d’avoir surtout rétabli les points perdus au match aller ». Il a cependant reconnu que du travail reste à faire au sein de cette équipe.

« Nous sommes restés solides en défense en première mi-temps, mais comme notre équipe est jeune, elle a les qualités et les défauts de la jeunesse. On a laissé les vieux briscards ivoiriens revenir à la marque mais, nous avons pu marquer à nouveau et remporter le match », s’est-il réjoui.

Le capitaine de la République démocratique du Congo, Youssuf Mulumbu a en outre souligné que cette victoire « n’est pas un exploit, au vu de la physionomie de la rencontre », ajoutant que ce match « reste une référence pour son équipe »

« Il n’y a pas beaucoup d’équipes qui viennent gagner la Côte d’Ivoire sur son sol, nous l’avons fait, il faut s’en féliciter ». a-t-il conclu.

Cette rencontre était la 16è opposition entre ces deux pays, avec un total de 8 victoires pour la Côte d’Ivoire, contre 5 pour la RDC et 4 matchs nuls.

Source: RTI.CI